RemonterDescendre











 

Partagez | 
 

 [Brutalpolo] The House of the Dead Overkill - Extended Cut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Masculin Messages : 9031

MessageSujet: [Brutalpolo] The House of the Dead Overkill - Extended Cut   Dim 3 Juin - 17:44

Scénario

Le scénario de HotDO-EC est un gros délire directement inspiré des films d'exploitation zombies des seventies. Autant dire qu'il est barré et néanmoins "classique", dans le sens où on retrouve deux flics que tout oppose, luttant contre des zombies créés par un savant fou... Bref, une histoire à ne pas prendre au premier degré mais plutôt comme un hommage aux films du genre, un peu comme ce qu'a pu faire Tarantino avec son film Planète Terreur.

Technique

Tout d'abord, les graphismes. On est loin, très loin d'une claque graphique! Même I Am Alive, pourtant raté à ce niveau, est un peu mieux. Il faut dire que House of the Dead Overkill - Extended Cut est un portage HD de House of the Dead Overkill, sorti sur Wii quelque temps plus tôt. Cela n'excuse pas tout, mais pour le coup on peut comprendre d'où vient la faille... Héhé.
Les animations ne sont pas des plus variées, mais il faut reconnaître qu'on a pas forcément le temps de les admirer: un zombie se pointe -> on tire!
Le réticule de visée a tendance à se décaler un peu au fur et à mesure, aussi. Mais en pressant le bouton Select tout en visant la caméra PS Eye, tout rentre dans l'ordre. Un peu déroutant au début, mais on s'y fait bien.
Passons maintenant à la réalisation générale. Comme je l'ai dit, le scénario de HotDO-EC est un vibrant hommage aux vieux films de zombies. Mais il n'y a pas que ça! L'image a été travaillée en conséquence: la qualité est "granuleuse", des traits apparaissent comme pour simuler une rayure sur la pellicule d'un film... Même les menus se sont mis au goût retro, tout comme le chapitrage du mode solo. Chaque séquence a son propre lancement, style "bande-annonce" bien crade, toujours avec la même identité graphique et, j'ose le dire, culturelle.
C'est donc un véritable bonheur de naviguer et de jouer à HotDO-EC, malgré ses défauts techniques.

Gameplay

HotDO-EC est un rail shooter, dans la lignée de ses prédécesseurs. Le joueur ne contrôle pas le personnage mais simplement son arme et pointe le PS Move sur l'écran afin de dézinguer le plus de zombies possible, et d'accumuler plein de points, convertis à la fin d'un chapitre en dollars que l'on pourra dépenser à l'Arsenal et ainsi débloquer des armes et / ou les améliorer.
Pour gonfler votre score, et par la même occasion votre porte-monnaie, il faudra (re)tuer les zombies que vous croiserez, bien évidemment, mais si possible les aligner sans tirer à côté! Votre précision sera récompensée par un compteur de combos qui, lui, vous offrira tout plein de points bonus.
A l'inverse, vous pourrez en perdre en mourant et en vous "réincarnant" via l'option Continue (ah, ça rappelle des souvenirs des bornes d'arcade!), coûteuse en points... Tuer des civils égarés parmi les baveux vous pénalisera également!
Certains items sont présents sur la route et il n'appartiendra qu'à vous de les récupérer (en tirant dessus). Adrénaline (temps ralenti), Soin, Grenades, Dollars, Figurines 3D, Posters, Comics et Pistes Audio. Notez que les quatre derniers items cités n'ont pas d'incidence directe sur le jeu ne cours mais plutôt sur des défis annexes.
Cela mis à part, HotDO-EC est répétitif mais c'est l'essence même d'un rail shooter! Ça avance tout seul et on bourrine! On avoine du zombie par troupeaux entiers (certains sont plus rapides ou résistants que d'autres) pendant tout un niveau, pour se retrouver au final devant un gros boss pas beau (vraiment pas beau du tout). Et on en redemande!

Bande son

Les musiques sont top! A la fois décalées et super bien intégrées, elles sont le reflet de cet hommage dont j'ai parlé plus haut.
Les dialogues, quant à eux, sont bien raccord aussi... et j'hallucine encore de la teneur desdits dialogues! D'une extrême vulgarité totalement assumée, ils feront marrer certains joueurs et en stupéfieront d'autres. C'est un style cru, fleuri, hard qui doit valoir à lui seul le PEGI 18! L'heure n'est pas à la finesse et HotDO-EC nous le fait bien comprendre! Personnellement, j'ai adhéré, adoré et je ne m'en lasse pas tellement c'est stéréotypé... volontairement!
Les doublages, en VO, sont de bonne qualité et rendent toujours hommage au genre.
Petit bémol toutefois, qui concerne les sous-titres: ils apparaissent pendant les cinématiques... mais pas pendant le jeu! Alors, bon... oui, on a ptêt pas le temps de lire tellement l'action, parfois, est frénétique. Mais entre deux phases de shoot, les deux flics parlent et sans les sous-titres, baaaah... Parfois c'est un peu compliqué! Je précise toutefois que ces dialogues ne servent pas à grand-chose sinon à faire dire de la merde aux protagonistes qui s'envoient chier avec verve et fougue. Very Happy
Et enfin, les bruitages... heu... bah... les bruitages giclent! Aucun souci à ce niveau.

Multijoueurs

N'ayant pas testé le multi sur PS3, je ne m'étendrai pas trop. Mais je pense qu'il est d'aussi bonne qualité que sur Wii, alors je donne les grandes lignes!
Le mode Histoire est jouable à deux, et des mini-jeux (au nombre de trois) peuvent être joués à un, deux, trois ou quatre joueurs.

Durée de vie

HotDO-EC est un jeu court, comme tout rail shooter qui se respecte. Que ce soit sur Wii ou PS3, il ne m'a pas fallu plus de deux sessions pour en venir à bout!
Mais la rejouabilité est très bonne, en solo ou avec un pote! De plus, des niveaux de difficulté et des défis sont disponibles pour les amateurs de sensations fortes!
Au final, on peut dire que la durée de vie de ce genre de jeu est quasi-illimitée compte tenu de la dose de fun qu'il procure!


Conclusion

J'avais adoré la version Wii, mais force est de constater que la mouture PS3 est encore meilleure! Des chapitres en plus, des graphismes légèrement affinés... Parfait!
Fun, nerveux, drôle, dégueulasse et bien pensé, HotDO-EC est un super jeu pour tous les amateurs de zombies et de films d'exploitation zombies! Bravo!

Les + :
  • La réalisation générale (seventies powaaaaa)
  • L'humour
  • Les dialogues, détenteurs sans doute du record de nombre de "fuck" dans un jeu vidéo Very Happy
  • Le fun, en solo ou à deux, sur le mode Histoire
  • Les boss, super dégueulasses


Les - :
  • Les mini-jeux totalement anecdotiques
  • Les sous-titres pas toujours présents (mais on se doute, même sans tout piger, que ce n'est pas de la poésie shakespearienne)
  • La qualité graphique pas au rendez-vous, dommage



16/20






Platine obtenu sur Burnout Paradise, Fallout 3, Dead Space, Majin and the Forsaken Kingdom, Assassin's Creed 2, Borderlands, God of War 3, Mini Ninjas, Prince of Persia:les Sables Oubliés, Portal 2, Prince of Persia, Darksiders, The Walking Dead saison 1, Ôkami HD, Far Cry 3, FFX HD, Sly Cooper Thieves in Time, Fist of the North Star - Ken's Rage, Rogue Galaxy
100% des trophées obtenus sur Flower, Savage Moon, Beyond Good & Evil HD, DeathSpank - Thongs of Virtue, DeathSpank, Linger in Shadows, Journey, Far Cry 3 - Blood Dragon, Child of Light, Comix Zone, The Walking Dead saison 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Masculin Messages : 1348

MessageSujet: Re: [Brutalpolo] The House of the Dead Overkill - Extended Cut   Lun 4 Juin - 23:33

Et dire que j'ai gardé en otage ton move si longtemps ... Merci pour ce test (et pour le move Wink) !




Platines : Borderlands, Burnout Paradise, God of War III, inFAMOUS, Heavy Rain
1000G : Batman: Arkham Asylum
100% : Beyond Good and Evil, DeathSpank, Journey, The Unfinished Swan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Brutalpolo] The House of the Dead Overkill - Extended Cut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamers from Hell :: Jeux Vidéo :: Tests-
Sauter vers: