RemonterDescendre











 

Partagez | 
 

 [Brutalpolo] Cthulhu saves the world

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Masculin Messages : 9031

MessageSujet: [Brutalpolo] Cthulhu saves the world   Mar 18 Sep - 9:59

Scénario

Je ne vais pas trop dévoiler grand-chose du scénario pour ne pas spoiler, mais sachez que Cthulhu, vilaine bestiole démoniaque issue de l'univers de l'écrivain HP Lovecraft, débarque de sa cité sous-marine R'Lyeh avec la ferme intention de conquérir le monde. Mais il perd ses pouvoirs et pour les retrouver, eh bien... il va devoir devenir un héros aux yeux du monde!
CSTW prend donc son héros à contre-emploi et livre un scénario concon mais plaisant (et très assumé par les développeurs). L'histoire est narrée avec énormément d'humour (attention, VO inside) et ça se laisse bien suivre, ma foi!

Technique

Production récente mais lorgnant vers la nostalgie retro, CSTW est un RPG en 2D iso, bien pixellisé comme il faut. Peu (ou pas) d'animations, décors simples mais jolis dans leur style... On est là dans ce qui pouvait se faire dans les années 90, au niveau visuel, sur SNES par exemple.
Le jeu semble exempt de bugs; cela aurait été un comble tout de même! Very Happy
Peu de choses à dire côté technique finalement, tant le style adopté est à mille lieues des grosses prods actuelles.

Gameplay

CSTW est un RPG classique dans son genre. Combats au tour par tour avec ennemis qui font face à une équipe de héros "invisibles" lors de ces phases (ladite équipe s'agrandira au fur et à mesure de l'histoire); déplacements sur une grande map ouverte (plus ou moins) et entrée dans des villages aussi grands que vos persos sur la world map; donjons labyrinthiques (mais pas trop), coffres à trouver, boss à battre... Attendez-vous à parcourir des kilomètres et à affronter des paquets de monstres tous plus bizarres les uns que les autres!
Oui parce que ce qui fait le charme et la force de ce jeu, c'est son humour omniprésent. Les monstres sont assez délirants pour la plupart et possèdent tous une petite phrase descriptive, visible pendant le ciblage lors des phases de combat, qui relève le plus souvent du grand n'importe quoi. Les membres de votre équipe sont assez singuliers aussi (entre la vierge fan de Cthulhu, le vieux débile ou l'épée qui parle, et j'en passe, on a pas fini de se marrer). Les dialogues ne sont pas en reste et offrent au joueur une palanquée de répliques géniales, pour peu qu'on soit un minimum anglophone... Pas de traduction en français, dommage!
Bref! Une bonne dose de RPG classique, assez linéaire et répétitif - beaucoup de combats, pas très durs quand on se trouve une technique - mais plaisant, une grosse couche d'humour saupoudrée de petites références à l'univers geek (Terminator, Day of the tentacle...) et voilà: Cthulhu saves the world est prêt à être dégusté!

Bande son

Les musiques sont sympa et collent bien à l'ambiance des RPG des nineties. Des petites mélodies aux sons synthétiques qui ne font pas mal aux oreilles se font entendre, ça fait du bien!
Pas de dialogues pour ce jeu. Dommage d'ailleurs, ça m'aurait beaucoup plu d'avoir un ou deux passages en voix digitalisées comme ça se faisait à l'époque de l'arcade. Tant pis!
Les bruitages sont très discrets et se limitent à des sons d'ouverture de coffre ou de coups d'épée. Rien de foufou mais ça ne choque pas.

Multijoueurs

Nope!

Durée de vie

J'ai fini CSTW en 11 heures, en ne visitant pas tout à fond. J'ai trouvé deux donjons optionnels, plus ou moins liés à des quêtes annexes, que j'ai fini pendant ma partie... 11 heures pour un RPG, c'est très court mais plus long, ça aurait été trop long. L'histoire, les péripéties et les nouveaux personnages s'enchaînent bien et on ne voit pas passer le temps. De plus, ce jeu est une petite production indé, que j'ai chopé à 0,50€ sur Steam (dans un pack avec deux jeux du même studio pour un euro, plus précisément). Donc pour ce prix-là, je ne vais pas me plaindre!


Conclusion

Cthulhu saves the World ne révolutionne pas le genre RPG, et ce n'est pas son intention! Mais la touche d'humour délirant apporte un souffle de frais qui est loin d'être désagréable. Je me suis vraiment marré à faire ce titre, que je conseille à tout le monde... si l'anglais n'est pas un problème. Il ne faut pas être bilingue pour comprendre, mais un certain minimum est requis tout de même.
Il me tarde donc de m'essayer à l'autre jeu de Zeboyd Games: Breath of death VII!

Les + :
  • L'humour: génial, tordant, bien écrit, top top top!
  • Le style "gros pixels", lisible et agréable
  • L'équilibrage du jeu: ni trop long, ni trop court, avec ce qu'il faut d'événements pour pas s'ennuyer


Les - :
  • Pas de voix digits, dommage!
  • Un peu répétitif et linéaire, dommage aussi
  • Pas de localisation française, ça peut rebuter certains joueurs



15/20


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Platine obtenu sur Burnout Paradise, Fallout 3, Dead Space, Majin and the Forsaken Kingdom, Assassin's Creed 2, Borderlands, God of War 3, Mini Ninjas, Prince of Persia:les Sables Oubliés, Portal 2, Prince of Persia, Darksiders, The Walking Dead saison 1, Ôkami HD, Far Cry 3, FFX HD, Sly Cooper Thieves in Time, Fist of the North Star - Ken's Rage, Rogue Galaxy
100% des trophées obtenus sur Flower, Savage Moon, Beyond Good & Evil HD, DeathSpank - Thongs of Virtue, DeathSpank, Linger in Shadows, Journey, Far Cry 3 - Blood Dragon, Child of Light, Comix Zone, The Walking Dead saison 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Brutalpolo] Cthulhu saves the world

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamers from Hell :: Jeux Vidéo :: Tests :: Démat'tests-
Sauter vers: